Changement climatique et santé : impacts et enjeux.

Par Justine Le Lez

DSC_0166

Photo prise en face du Panthéon par Carolina Grana Possamai

 

En septembre 2015, l’assemblée de Nations Unies a voté les Objectifs de développement durable (SDGs en anglais). Le 13ème objectif concerne le climat : « Prendre des mesures urgentes afin de combattre le changement climatique et ses impacts » (UN, 2015). Un de ces impacts concerne la santé. Selon un rapport du journal The Lancet publié en juin 2015, s’attaquer au réchauffement climatique pourrait être la plus grande opportunité de santé globale du 21ème siècle. (Watts et al., 2015). Le but de cet article est de comprendre le lien qui existe entre le changement climatique et la santé à partir de deux rapports d’envergure: celui du Lancet précédemment cité, de 2015, et celui de l’IPCC de 2014 (Groupes d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat).

Depuis la révolution industrielle, le niveau de CO2 déversé dans l’atmosphère a augmenté de façon majeure. Ce gaz est l’un des principaux gaz responsables de l’effet de serre. Les forêts, considérées comme les poumons de la terre car elles captent le CO2, sont décimées. De nombreux scientifiques travaillent sur les divers scénarios envisageables, fonction de la façon dont nos décideurs politiques prendront les choses en main. L’un des objectifs de la commission du Lancet était de faire le point sur les impacts du réchauffement climatique et sur les réponses politiques nécessaires afin d’assurer la meilleure santé possible à l’échelle mondiale. (Watts et al., 2015). A Paris en décembre dernier s’est tenue la conférence sur le climat ou COP21. 195 pays ont contribué à un accord historique majeur dont l’une des mesures clés est de réduire la montée de la température moyenne du globe à 2°C, voire même 1.5°C. (UNFCCC, le 2015).

Le rapport de l’IPCC de 2014 décrit de façon très claire les mécanismes liant le changement climatique aux effets sur la santé. Ces derniers sont à la fois directs, comme par exemple lors de canicules, particulièrement chez les populations vulnérables (personnes âgées, enfants) ou indirects (Watts and al., 2015). Selon ce rapport, la malnutrition, les effets sur la santé mentale, les maladies cardiovasculaires, les maladies respiratoires, la prolifération d’algues nuisibles et les maladies à transmission vectorielle seraient les principales catégories de maladies impactées par le changement climatique. Toutefois, il faut ajouter à cela l’impact social tel que l’augmentation de la pauvreté, mais aussi les migrations de masse, les conflits ou autres déterminants de la santé.

L’augmentation dramatique des émissions de gaz à effet de serre depuis les années 1850 est, de façon indéniable, liée aux activités de l’Homme. Cela a un effet direct sur la température de la Terre, que ce soit sur les continents ou sur les océans. Ces derniers se réchauffent et deviennent plus acides. Ces phénomènes conduisent à une diminution des rendements de la pêche et, par conséquent, à la malnutrition, notamment pour les populations habitant près des côtes dans les pays en voie de développement. La malnutrition peut également être due aux périodes de sécheresses qui diminuent  le rendement des récoltes. Il serait trop compliqué d’expliquer tous les mécanismes liants les gaz à effet de serre, le changement climatique et la santé. Je vous invite à lire le rapport complet de l’IPCC 2014 disponible sur leur site internet afin de mieux comprendre ce sujet, impossible à résumer en une page.

Les actions entreprises sur le climat peuvent également entraîner ce que l’on appelle un co-bénéfice en termes de santé. Ainsi, si vous vous rendez au travail à vélo plutôt qu’en voiture, vous participerez à la fois à l’amélioration de l’environnement mais également à celle de votre santé. De même, l’utilisation de cuisinières de bonne qualité dans les pays en voie de développement pourraient contribuer à la diminution de de la pollution aérienne intérieure ainsi qu’à celle des émissions de noir de charbon, causant chaque années un grand nombre de victimes (Watts et al., 2015).

Le changement climatique est en marche et c’est un phénomène qui nous concerne tous. En tant que futurs professionnels de santé publique, il est important de garder à l’esprit que le changement climatique a déjà, et aura, un impact non négligeable sur la santé, tant sur les maladies transmissibles que sur les maladies non-transmissibles. Même si vous ne devenez pas experts sur la santé climatique, il est vital que vous ayez des connaissances basiques sur le sujet car vous serez, un jour ou l’autre dans votre pratique, confrontés à de tels enjeux.

References:

Conference of the Parties, C. (2015, December 12). Conference of the Parties Twenty first session ADOPTION OF THE PARIS AGREEMENT. Retrieved January, 10, 2016 from https://unfccc.int/resource/docs/2015/cop21/eng/l09r01.pdf

  • IPCC, 2014: Climate Change 2014: Synthesis Report. Contribution of Working Groups I, II and III to the Fifth Assessment Report of the Intergovernmental Panel on Climate Change [Core Writing Team, R.K. Pachauri and L.A. Meyer (eds.)]. IPCC, Geneva, Switzerland, 151 pp.

 

  • Watts, N., Adger, W. N., Agnolucci, P., Blackstock, J., Byass, P., Cai, W., … Costello, A. (2015). Health and climate change: policy responses to protect public health. The Lancet, 386(10006), 1861–1914. http://doi.org/10.1016/S0140-6736(15)60854-6

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s